Le témoignage d'un officier du 112e régiment d'infanterie durant la Grande Guerre vient de paraître. Lieutenant à la 5e Cie puis capitaine à la 9e avant d'être le chef de la compagnie de mitrailleuses, Marcel Rostin tiendra ses carnets puis une correspondance avec son oncle de la mobilisation au 1er juillet 1916. 
J'ai personnellement retranscrit puis annoté tout ce corpus qu'une présentation de l'officier introduit. 

Postfacé par Jean-Marie Guillon, retrouvez son témoignage dans Un officier du 15e corps. Carnets de route et lettres de guerre de Marcel Rostin (1914-916) dans la collection Mille mots chuchotés des éditions C'est-à-dire.

          Couv1

          couv4